ÉCRIRE SES VŒUX AVEC LE SOURIRE


 Marrons et chocolats à peine digérés, l’esprit encore engourdi, l’inspiration n’est pas toujours au rendez-vous lorsque vient l’heure de formuler ses vœux… Car malgré les échanges de textos et courriels, la carte de vœux fait de la résistance. Nul doute que vous saurez toucher votre destinataire par ce qui relève aujourd’hui de l’acte de bravoure : rédiger une carte de vœu !

 

L’écrivain public peut vous faciliter la tâche. Nos vous dévoilons ici quelques astuces pour éviter la banalité et faire de ce passage obligé un joyeux moment de créativité.

 

POUR LES FORMULES, INSPIREZ-VOUS...

 

… du haïku

 évoquez de manière poétique ce que représente pour vous le passage d’une année à l’autre…

 

 Le véritable haïku répond à des règles terriblement strictes (voir http://www.haikunet.org/), aussi simplifions-nous la tâche et gardons de cette forme ce qu’elle nous offre pour évoquer le passage d’une année à l’autre... Je vous propose de composer un poème extrêmement bref, qui s’intéresse à la nature et aux saisons. Une sorte d'instantané qui dit l'évanescence des choses. Il ne vise pas à décrire, mais à évoquer une sensation. Mystérieux, il incite à la réflexion. Il n'exclut pas l'humour, les figures de style, mais avec parcimonie. Il doit comporter trois lignes et pouvoir se lire en une seule respiration, sans rimes, mais avec césures…

 

Exemple

  Une seconde 

  Comme un clin d’oeil

  Et voilà que l’an est passé 

 

Quelques conseils : personnifiez les objets, les animaux, vos états d'âme ; ayez recours à des comparaisons, faites des allusions, jouez avec les contrastes, cherchez des analogies, soignez l'ordre des mots, réduisez à l'essentiel…

 

… du « Cortège » de Prévert

 Introduisez une note d’humour, de légèreté pour évoquer l’année écoulée de façon personnelle, et invitez vos destinataires à se remuer un peu les méninges…

 

Extrait :

 Un vieillard en or avec une montre en deuil
Une reine de peine avec un homme d'Angleterre
Et des travailleurs de la paix avec des gardiens de la mer
Un hussard de la farce avec un dindon de la mort
Un serpent à café avec un moulin à lunettes
Un chasseur de corde avec un danseur de têtes
Un maréchal d'écume avec une pipe en retraite
Un chiard en habit noir avec un gentleman au maillot
Un compositeur de potence avec un gibier de musique …

Ici aussi, adaptons la consigne aux voeux de fin d’année. Il s’agit dans un premier temps de dresser une liste des moments forts de l’année écoulée, de manière à obtenir une formule en deux parties : une action (un verbe) + les circonstances qui l’ont rendue mémorable (le moment ou le lieu ou la météo ou …) Balayez divers domaines, mélangez les grands événements aux petites joies…

 

Exemple :

  En 2017, nous avons

  déménagé à la campagne / dans un épais brouillard

  fait la connaissance de nouveaux amis / sur un parking d’autoroute

  célébré la retraite de Maurice / avec un gâteau à la banane

 fugué à Amiens / pour un week-end en amoureux

 

 

Croisez les formules en associant un début à une autre fin

  En 2017, nous avons

  déménagé à la campagne  / avec un gâteau à la banane

  fait la connaissance de nouveaux amis / pour un week-end en amoureux

  célébré la retraite de Maurice / dans un épais brouillard

  fugué à Amiens / sur un parking d’autoroute

 

 

Conseil : réalisez cette liste en famille, avec les idées de tous.

 

    … des poètes

Les mots des autres parfois nous saisissent : ils sont si beaux, si justes, que nous aimerions les avoir écrits. Les partager, ce n’est pas manquer d’imagination. C’est inviter les autres à les apprécier, et c’est aussi révéler une partie de qui nous sommes !

 N’hésitez pas à utiliser une phrase qui vous a marqué, la pensée d’un philosophe, un paragraphe de roman. Choisissez en fonction du message ou de l’ambiance que vous désirez communiquer. Et n’oubliez pas de mentionner le nom de l’auteur.

 

Exemples :

  Il est grand temps de rallumer les étoiles.

  Guillaume Apollinaire

 

Dans l'espace qui lie ciel et terre

Se cache le plus grand des mystères

Comme la brume voilant l'aurore

Il y a tant de belles choses que tu ignores

La foi qui abat des montagnes

La source blanche dans ton âme

  Françoise Hardy

 

… comme on le voit dans beaucoup de contes de fées, il y a souvent un personnage qui est l’idiot de la famille, le bon à rien, et il se trouve que c’est à lui qu’incombe le rôle principal et c’est précisément sa fidélité à sa propre nature qui fait paraître médiocres, par comparaison, tous les individus mieux doués que lui et favorisés par le succès.

Heman Hesse « Lettre à un jeune artiste »

 

Conseil : Vous n’avez rien noté ? Relisez vos poètes préférés. Et écoutez les chansons autrement.

 

 

SOIGNEZ LA FORME :

 Selon vos envies, le temps et le talent créatif dont vous disposez, n’hésitez pas à vous lancer dans la fabrication d’un support orignal :

 

 Cartes « récup » : une feuille suffisamment épaisse découpée et pliée se transformera vite en carte de vœux colorée lorsque vous y aurez collé des formes et couleurs différentes en papier à recycler (reste de papier-cadeau, journaux, cartes routières). N’hésitez pas à jouer sur l’effet matière en intégrant boutons, bolduc, tissus, brindilles ou autres reliefs.

 

Cartes « surprises » : fixez au cœur de votre carte une pochette (papier, tissus, calque,…) dans laquelle vous glisserez un bonbon (pas de chocolat !), un sachet de thé « pour une pause douceur », des pastilles de papier-couleur portant les mots que vous souhaitez offrir, ou même des confettis pour des vœux… festifs. Effet garanti !

 

Les «ludiques » : retour en force cette année de la « cocotte en papier », un support ludique et original que vous pourrez personnaliser de vos doux messages. L’idée du « moulin à vent » pour souhaiter « bon vent » s’adressera aux plus manuels. Vous pourrez aussi y glisser vos messages.

 

Les « familiales » à confectionner avec les enfants: évitez la traditionnelle photo de famille, créez une carte de vœu où chacun déposera ses empreintes digitales en couleur. Un peu de peinture, une trame discrète si vous souhaitez suivre une forme particulière (sapin, boule, maison, etc.), et vous n’avez plus qu’à joyeusement décorer de l’empreinte des doigts de toute la famille ! Vous pouvez aussi utiliser l’empreinte de chacun pour créer des personnages aux noms de votre tribu, y ajouter des yeux, une bouche, selon votre inspiration…

 

Personnalisez l’enveloppe : toutes les fantaisies sont permises à partir du moment où vous respectez les formats standards de La Poste. Alors osez créer votre enveloppe à partir du papier de votre choix. Là encore, le recyclage est bienvenu. Une simple étiquette blanche collée vous permettra d’assurer la visibilité de l’adresse de vos destinataires, et le tour est joué.

 

Dans tous les cas, rédiger ses vœux peut-être l’occasion de renouer avec sa créativité, s’accorder le temps précieux de jeter un œil par-dessus son épaule, juste ce qu’il faut, et, surtout, offrir une attention particulière à ses amis et aimés.

 

Alors n’hésitez plus, E-CRI-VEZ !

 

Pour retourner sur la Newsletter, cliquez ICI.